Avec 17.6 % des voix aux élections TPE 2021, la CFDT conforte sa seconde place en Bourgogne Franche-Comté

Publié le 18/04/2021

Un corps électoral modifié, un paysage syndical changeant dans ses marges, des élections reportées et la crise sanitaire, les explications peuvent être multiples pour expliquer un très taux de participation de 6.1 % en baisse. Toujours est-il que malgré toutes ces évolutions la CFDT conforte sa seconde place en Bourgogne Franche-Comté comme en France.

Les résultats en Bourgogne Franche-Comté

 

Un faible taux de participation : 12.2 % en 2012, 8.8 % en 2016 et 6.1 % cette année

 

Le corps électoral a connu des variations qui mériteraient d’être creusées : près de 183 000 inscrits en 2012 pour descendre à un peu plus de 171 000 en 2016 et remonter à 175 500 en 2021. Depuis 2012 le nombre des votants lui a diminué régulièrement dans notre région passant de 22 200 à 10 700 environ soir une diminution de moitié !

visuel tx de participation

Deux évolutions sont également à prendre en considération dans le champ de « l’offre syndicale » même s’il s’agit de phénomènes restreints :

  • La « gauche syndicale et radicale » offrait 3 possibilités de vote en 2012 (FSU, Solidaires et CNT), 6 organisations en 2016 (les mêmes + une scission de la centrale libertaire + le syndicat antiprécarité et on rajoutera le syndicat des travailleurs Corses). En 2021 il n’y en a plus que 4 : Solidaires (Sud entre autres), une seule organisation libertaire (CNT-SO), le syndicat antiprécarité et le syndicat des travailleurs Corses. Ainsi en 2012 ce pôle a obtenu 1494 voix, 1529 en 2016 pour redescendre à 669 voix en 2021.
  • Un second pôle a également beaucoup évolué, celui des syndicats professionnels : santé au travail, VRP auto, enseignement catholique, éducateurs sportifs, chauffeurs routiers, prothésistes et assistants dentaires, gardiens d’immeubles, etc. Il y avait 9 syndicats de ce type en 2012 recueillant 460 voix, 7 syndicats en 2016 avec 236 voix et 4 en 2021 avec 31 voix.

Autre fait marquant, les dates des élections ont été modifiées et la campagne électorale a été perturbée par les différents confinements surtout pour notre organisation CFDT BFC qui a misé sur la proximité avec la rencontre des salarié.e.s TPE sur leur lieux de travail et dans les gros bourgs, villes petites et moyennes : commerces de bouche, pharmacies, véto,  magasins divers, auto école, etc. (voir les différents reportages sur notre site internet). Les hôtels-cafés-restaurants et les salles de sports ont peu fonctionner durant la période.     

 

Au final : petits regains en % pour l'ensemble des 5 organisations « historiques » sauf pour la CFTC, progression de l’UNSA, stabilité pour les 2 syndicats d’assistantes maternelles   

 

Les « cinq » pesaient plus de 15 000 voix et 70.2 % des suffrages en 2012, 8 900 voix et 60.3 % en 2016  puis  6 600 voix et 63.9 % en 2021.

LES GRANDS TYPES ORGA   

 

GRANDS TYPES EN %

 

Progression en % pour la CFDT en Bourgogne-Franche-Comté après la déception de 2016

La CFDT pesaient 4 200 voix (19.6 %) en 2012, 2 200 voix et 15.2% en 2016 et 1806 voix à 17.6 % cette année. Ainsi la CFDT conforte sa seconde place derrière la CGT (24.5 %) et devant l’UNSA qui continue sa progression à 17 %  (7.6 % en 2012 et 15 % en 2016) même si elle perd des voix en 2021 du fait de la faible participation mais en gagne tout de même sur 2012.

VISUEL% INTERPRO

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  •  
  •  
  • Depuis 2016 la CFDT progresse en % de 2.4 points, la CGT de 1.15, FO de 1.4 tandis que la CFTC perd 1.4 point et la CFE-CGC est stable.
  • L’UNSA gagne 1.9 point, le pôle « gauche syndicale radicale » en perd 3.9 points tandis que la Confédération autonome du travail est stable.
  • Les deux syndicats d’assistantes maternelles perdent un petit peu mais le seul existant en 2012 comme les deux se présentant en 2016 et 2021 représentent selon les années peu ou prou 11 % des voix et cette année ceux-ci pèsent 1149 voix à rapprocher des 1346 voix de Force ouvrière.
  • Enfin la myriade de syndicats professionnels hors les assistantes maternelles disparait quasiment : 460 voix et 2.1 % des suffrages en 2012, 31 voix et 0.3% en 2021.

part des os interpro

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si le taux de participation est décevant,  cette remontée en % de la CFDT en Bourgogne Franche-Comté recompense la mobilisation des équipes TPE de la CFDT BFC du nord au sud et d'est en ouest de notre vaste région. Elles sont allées à la rencontre de centaines de salarié.e.s de TPE sur leur lieu de travail partout en Bourgogne FRranche-Comté et également d'assistantes maternelles dans un parc à Dijon ; elles ont arpentée les rues pour frapper à la porte des commerces, services, artisanat et professions de santé. Un de nos militant.e.s a mis son compteur de pas en route : 280 km parcourus 😃  !

 

Et en France............

 

tweet